A propos

Quoi t’est ce ?

Le site https://www.fdlibre.eu est un blog qui est né de la volonté de son hébergeur d’utiliser internet autrement que par le biais de services centralisés et centrés autour de quelques grandes entreprises. Ce blog est le résultat d’un éveil de conscience de votre hôte sur sa vie, sur l’utilisation de son image, sur la nécessité de se protéger, de protéger ses proches, ses contacts dans un monde ultra connecté et dans lequel nous sommes tous devenus le produit de quelques grandes firmes.

Moyens techniques

Le blog est hébergé sur une distribution Debian et n’est géré que par des logiciels libres.

Le nom de domaine a été enregistré par Gandi et le certificat SSL est délivré et vérifié par Gandi également.

Le blog tourne sous WordPress et le thème utilisé est un dérivé du thème « Catch-Box ».

La machine qui  l’héberge est un portable à l’écran cassé avec un processeur dual core classique avec 1Go de ram installé dans mon appartement. La connexion internet m’est fournie par un des grands FAI nationaux et je suis tributaire d’une connexion asymétrique à environ 1Mbps ascendant.
Ma machine à la maison étant capricieuse, ainsi que ma connexion internet, j’ai du basculer ce blog sur un serveur virtuel (VPS) que je loue chez OVH jusqu’à retrouver des conditions stables pour un auto-hébergement digne de ce nom.

Contacts hébergement du serveur

Ce site est hébergé sur un serveur de la société OVH

SAS au capital de 10 069 020 €
RCS Lille Métropole 424 761 419 00045
Code APE 2620Z
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France.
Directeur de la publication : Octave KLABA

Les mentions légales me concernant (locataire de ce serveur et mainteneur du site) sont disponibles auprès de la société OVH.

Rédacteurs

  • Sangfroid – Admin, hébergeur
  • Metalmaniac – Contributeur actif

Licence

Sauf mention contraire, tous les articles de ce site sont diffusés sous la licence https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr

Propos

Tous les propos tenus ici sont la responsabilité de leurs seuls auteurs et ne sauraient engager leurs employeurs respectifs.